Loi sur les fondations

Cet article vous dévoilera tous les aspects qui font référence aux Fondations, comment elles sont formées et comment elles fonctionnent. Basé sur l'élargissement un peu de toutes les informations qui incluent ce qui correspond à ces entités et quelle est la portée et les besoins dont elles ont besoin dans chacune d'elles.

Qu'est-ce qu'une fondation?

Comme établi à l'article 2 de la loi 50/2002 sur les fondations, les fondations sont les suivantes:

"Organisations à but non lucratif qui, par la volonté de leurs créateurs, ont un effet durable sur leurs actifs pour la réalisation d’objectifs d’intérêt général"

 et par conséquent, ils sont protégés par l'article 34.1 de la Constitution espagnole.

Quelles sont les caractéristiques fondamentales des fondations?

  • Tous ont d'abord besoin d'un domaine.
  • Ils doivent poursuivre des objectifs d'intérêt général.
  • Ils ne sont pas composés de partenaires.
  • Ils n'ont pas l'esprit de profit.
  • Lorsqu'elles relèvent de la compétence de l'État, elles sont régies par la loi sur les fondations 50/2002, lorsqu'elles agissent dans plus d'une communauté autonome ou si la communauté autonome ne dispose pas d'une législation spécifique. Cependant, ils seront régis par une législation régionale spécifique, lorsqu'il existe des cas tels que la Communauté de Madrid où il existe une loi sur les fondations de la communauté autonome.

Compte tenu de ces caractéristiques mentionnées ci-dessus, il faut tenir compte du fait que le fait de ne pas avoir de but lucratif signifie que les bénéfices ou excédents économiques produits annuellement ne peuvent être distribués. Mais, si les manifestations suivantes peuvent être faites:

  • Obtenez un surplus économique à la fin de l'année.
  • Réaliser des contrats de travail au sein de la Fondation.
  • Produire des activités économiques à partir desquelles des excédents économiques peuvent être générés.
  • Ces surplus obtenus par la Fondation doivent être réinvestis dans la réalisation des objectifs de l'entité.

Quels sont les statuts de rédaction pour la formation de la Fondation?

La constitution d'une fondation est réalisée légalement par l'acte formalisé, qui consiste en un document de création de la même et dans lequel les aspects établis à l'article 10 de la loi 50/2002, des fondations, qui sont:

  • S'il s'agit de personnes physiques, les noms et prénoms, l'âge et l'état matrimonial du fondateur ou des fondateurs, s'il s'agit de personnes morales, le nom ou la raison sociale. Et dans les deux cas, la nationalité, l'adresse et le numéro d'identification fiscale sont nécessaires.
  • La dotation, l'évaluation, la forme et la réalité de la contribution.
  • Les statuts respectifs de la Fondation.
  • L'identification correspondante des personnes qui font partie de l'organe directeur, et l'acceptation respective si elle est faite au moment de la fondation.

En ce qui concerne les statuts, les éléments suivants doivent être enregistrés:

  • Nom de l'entité qui doit se conformer aux dispositions de l'article 5 de la loi sur les fondations.
  • Les objectifs fondamentaux respectifs.
  • L'adresse du domicile de la Fondation et la zone territoriale dans laquelle les activités correspondantes seront menées.
  • Établir les règles de base pour l'utilisation des ressources afin d'atteindre les objectifs fondamentaux et de déterminer les bénéficiaires.
  • La constitution du Conseil de fondation, les règles de nomination et de remplacement des membres qui le composent, les causes de leur révocation, les pouvoirs et la manière de délibérer et d'adopter les résolutions.
  • Toutes les autres dispositions légales et conditions dans lesquelles le fondateur ou les fondateurs ont le pouvoir d'établir.

Remarque: lors de l'établissement des statuts de la Fondation, il convient de prendre en compte que:

«Toute disposition des Statuts de la Fondation ou toute manifestation de la volonté du fondateur ou des fondateurs qui est considérée comme contraire à la Loi sera considérée comme n'étant pas établie, à moins que la validité constitutive de la Loi ne soit affectée. Compte tenu de cela, la Fondation ne sera pas inscrite au registre des fondations ».

Comment créer une fondation?

Pour réaliser la création d'une Fondation, il est nécessaire: un fondateur ou des fondateurs, un patrimoine et quelques buts ou objectifs, tels qu'établis à l'article 9 de la loi 50/2002 sur les fondations et, pour cela, il existe les modalités suivantes :

Article 9. Sur les modalités de la Constitution.

  1. La Fondation peut être constituée par un acte entre vifs ou mortis causa.
  2. S'il s'agit d'une constitution par acte inter vivo, la procédure se déroulera par acte public au contenu déterminé dans l'article suivant.
  3. Si la Fondation est constituée par un acte mortis, la procédure sera menée de manière testamentaire, en remplissant les conditions établies dans l'article suivant pour l'acte de constitution.
  4. S'il arrive que dans la constitution d'une Fondation par acte mortis causa, le testateur se soit borné à établir sa volonté de créer une fondation et de disposer des biens et droits de la dotation, l'acte public contenant les autres exigences de la présente loi elle sera accordée par l'exécuteur testamentaire et, à défaut, par les héritiers testamentaires. Si ces derniers n'existent pas ou ne respectent pas cette obligation, l'acte sera délivré par le Protectorat avec autorisation judiciaire préalable.

Quoi qu'il en soit, il est précisé qu'il est nécessaire d'établir l'acte public pour la constitution de la Fondation et de l'inscrire au registre des fondations conformément aux articles 3, 7 et 8 du décret royal 384/1996 du 1er mars qui approuve le règlement du registre des fondations nationales de compétences. Cependant, jusqu'à ce que le registre des fondations de compétence de l'État entre en fonction, les registres actuellement existants resteront, conformément à la seule disposition transitoire du décret royal 1337/2005, du 11 novembre, qui approuve la juridiction de l'État du règlement sur les fondations.

Les principaux registres sont les suivants:

  • Fondements étatiques de l'action sociale - Protectorat et registre des fondations de protection sociale (Ministère de la santé, des services sociaux et de l'égalité).
  • Fondations culturelles de l'État - Protectorat du ministère de la culture. Plaza del Rey, 1-2ème étage (construction de sept cheminées). Téléphones: 91 701 72. http://www.mcu.es/fundaciones/index.html. e-mail: [email protected]
  • Fondations environnementales de l'État - Registre du protectorat et registre des fondations environnementales. Plaza de San Juan de la Cruz, s / n 28073 Madrid. Téléphone: 597 62 35. Fax: 597 58 37. http://www.mma.es.
  • Fondations d'État de la science et de la technologie - Protectorat du Ministère de la Science et de la Technologie. Paseo de la Castellana, 160 28071, Madrid.
  • Fondations d'une autre catégorie, dont le champ d'application est la Communauté de Madrid - Registre des associations de la Communauté de Madrid, C / Gran Vía, 18 28013. Téléphone: 91 720 93 40/37.

Quel est le fonctionnement d'une fondation?

Pour mener à bien le fonctionnement d'une Fondation, une fois son Acte et ses Statuts créés et enregistrés, et ayant en ordre toutes les obligations concernant le Trésor qui sont traitées dans la section du Parquet correspondante, la Fondation créée doit tenir le Livre jusqu'à date du procès-verbal et de la comptabilité, établie dans les règles d’adaptation du plan comptable général et les règles d’information budgétaire des entités à but non lucratif. Les spécifications du livre des procès-verbaux et de la comptabilité sont présentées ci-dessous.

  • Livre des minutes: Il s'agit d'un livre qui contient les feuilles numérotées et reliées, dans lesquelles seront enregistrées les sections des organes directeurs de la Fondation, en faisant particulièrement référence aux accords adoptés. Elle doit être conservée chronologiquement et, si par hasard une page vierge ou inutilisée est laissée, elle doit être annulée pour éviter les annotations qui ne correspondent pas au développement des sections. Les données qui doivent être collectées dans chaque enregistrement sont les suivantes:
  • Organe qui se réunit.
  • Date, heure et lieu de la réunion.
  • Numéro d'appel (premier et deuxième).
  • Assistants (données nominales ou numériques).
  • Ordre du jour.
  • Développement de la rencontre où sont précisés les principaux arguments liés aux personnes qui les défendent.
  • Tous les accords adoptés.
  • Systèmes d’adoption d’accords et de résultats numériques.
  • Signature du secrétaire et VºBº du président, à moins que les statuts ne prévoient la nécessité d'autres signatures.

Tous les procès-verbaux élaborés dans les sections doivent être présentés à la prochaine réunion de l'organe concerné pour être approuvés, où, généralement, le premier point à discuter de la journée consiste en la lecture et l'approbation du procès-verbal de la réunion. la réunion précédente.

  • Comptabilité, audit et plan d'action: La loi sur les fondations a introduit de nouvelles modifications en ce qui concerne les aspects comptables, établissant les obligations de ces entités comme spécifié ci-dessous:
  • Toutes les fondations doivent tenir un livre quotidien et un livre des inventaires et des comptes annuels.
  • Le Conseil de fondation de la Fondation doit approuver les comptes annuels dans un délai maximum de six mois à compter de la clôture de l'exercice.
  • Les fondations peuvent formuler tous leurs comptes annuels selon des modèles abrégés, une fois qu'elles satisfont aux exigences établies pour les sociétés commerciales.
  • Il est obligatoire de soumettre les comptes annuels de la Fondation à un audit.
  • Tous les comptes annuels devront être approuvés par le Conseil d'administration de la Fondation, qui sera ensuite présenté au Protectorat dans les dix jours ouvrables suivant leur approbation.
  • D'autre part, le Conseil de fondation préparera et enverra au Protectorat un plan d'action reflétant les objectifs et les activités qui devraient être réalisés au cours de l'exercice suivant.
  • Dans le cas où des activités économiques sont exercées, la comptabilité de la Fondation doit être conforme aux dispositions du Code de commerce et les comptes annuels consolidés doivent être établis lorsque la fondation est dans l'un des cas qui y sont prévus. Société dominante .
  • Les fonctions correspondantes relatives au dépôt des comptes et à la légalisation des livres des Fondations d'Etat de la Concurrence relèvent du Registre des Fondations de la compétence de l'Etat.
  • Le gouvernement mettra à jour les règles d'adaptation du plan comptable général et les règles d'information budgétaire des entités à but non lucratif dans un délai d'un (1) an à compter de l'entrée en vigueur de la présente loi, et approuvera les règles de préparation de l'action. plan desdites entités.
A %d blogueurs comme ceci: