Loi sur les coopératives

Qu'est-ce qu'une coopérative?

Un coopérative fait référence à une association autonome constituée par un groupe de personnes unies volontairement afin de former une organisation à capital variable, structure et gestion démocratiques, où les personnes qui la composent ont des intérêts communs ou des besoins socio-économiques et qui mènent également des activités commerciales au service de la communauté, générant des résultats économiques pour les partenaires , une fois que les fonds communautaires respectifs ont été pris en charge.

Dans une coopérative, tous les membres ont les mêmes droits, ainsi que les mêmes responsabilités dans l'avenir de la société. Pour cette raison, la propriété est partagée entre tous les partenaires, mais elle n'est ni héréditaire ni transférable, à moins qu'un partenaire ne décide de se retirer et à la place entre un autre. Chaque membre a la liberté de prendre des décisions individuellement au sein de la coopérative, cependant, la responsabilité est prise collectivement bien que limitée, cela signifie qu'elle ne devrait pas affecter les biens personnels de chaque membre en cas de procédure de faillite.

Chaque coopérative établit les statuts à suivre et le capital minimum que chaque membre doit apporter. Comme il s'agit d'une gestion démocratique, tous les partenaires ont le même poids quelle que soit leur contribution. De plus, une coopérative est une société qui a des obligations sociales, fiscales, de travail et comptables, tout comme toute entreprise cherche à obtenir des avantages et dont la différence réside dans l'organisation.

Comment une société coopérative est-elle organisée?

En principe, les coopératives sont des sociétés formées par des groupes de personnes qui décident de leur plein gré et de leur adhésion libre dans les termes décrits ci-dessus, l'intégration ou la société repose sur le partage des mêmes objectifs pour mener des activités à des fins économiques et sociales.

Dans son nom, les mots doivent toujours être inclus "Société coopérative ou S. Coop", qui met en valeur le nom de votre entreprise. Pour être légalement constituée, elle doit se faire par acte public et une fois inscrite au registre des coopératives, elle acquiert la personnalité juridique. Ce registre dépend du Ministère du travail, des migrations et de la sécurité sociale. Il est à noter qu'une fois l'enregistrement effectué au Registre, il y a un délai maximum d'un (1) an à compter de la date d'enregistrement pour commencer son activité économique conformément à ses propres statuts établis.

Il est important de noter qu'aucune société coopérative ne peut acquérir un nom identique à celui d'une autre société déjà existante. Le fait d'inclure dans la dénomination une référence à la classe des coopératives n'est pas une raison suffisante pour déterminer qu'il n'y a pas d'identité dans la dénomination. En outre, les sociétés coopératives ne peuvent pas adopter des noms trompeurs ou trompeurs en relation avec leur champ d’application, leur objet social ou leur catégorie, ou avec d’autres types d’entités.

Les autres entités privées, société, association ou entrepreneur individuel ne peuvent pas non plus utiliser le terme coopérative, ou en abréviation Coop., Ou tout autre terme similaire qui prête à confusion, sauf avis favorable du Conseil supérieur du coopérativisme.

Quels sont les organes qui composent une société coopérative?

Une société coopérative est composée des organes suivants:

* L'Assemblée générale: Son objectif principal est de prendre les décisions principales et il se fait à travers une réunion avec tous ceux qui composent la coopérative, dont les votes sont individuels par rapport aux décisions soumises au vote.

* Le Conseil des gouverneurs: Il est en charge de la gestion et de la représentation de la coopérative, c'est comme le conseil d'administration qui fait partie d'une société anonyme. Les directives générales sont établies par le conseil d'administration.

* Intervention: Il est composé des commissaires aux comptes qui sont les superviseurs des travaux effectués par le Conseil des gouverneurs, leur principale fonction est de surveiller et d'examiner les comptes de la coopérative.

Quelles sont les classes coopératives existantes?

Les sociétés coopératives sont classées en deux, celles qui peuvent être du premier degré et celles du second degré.

1) Sociétés coopératives du premier degré: Ce sont des coopératives qui doivent être constituées avec au moins trois associés, personnes physiques ou morales. Selon la loi sur les coopératives de 1999, ils sont classés selon les principaux types indiqués ci-dessous:

  • Coopérative de consommateurs et d'utilisateurs, chargée de défendre les droits et d'avoir accès à des produits de qualité.
  • Coopérative d'habitation, sa fonction principale est l'accès des membres à l'autopromotion du logement pour obtenir des prix abordables.
  • Les coopératives agroalimentaires se consacrent à la commercialisation de produits liés aux activités agricoles et d'élevage.
  • Les coopératives d'exploitation communautaire de la terre sont également en charge du secteur primaire, où les ressources productives sont un aspect commun.
  • Les coopératives de services sont celles formées pour fournir des services aux membres dans toutes sortes d'aspects.
  • Les coopératives de la mer, sont celles dédiées aux activités de pêche qui sont associées pour la production ou la vente de leurs produits.
  • Les coopératives de transport, sont celles dédiées au secteur du transport routier pour regrouper différentes entreprises, personnes physiques ou morales, afin de rechercher plus d'avantages et de meilleurs services dans leur activité.
  • Cooperativa de Seguros, sa fonction est de fournir un service d'assurance aux membres.
  • Les coopératives de santé sont celles qui exercent leur activité dans le secteur de la santé.
  • Les coopératives d'enseignement sont celles qui sont formées pour développer des activités d'enseignement.
  • Les coopératives de crédit sont celles créées pour répondre aux besoins des membres et des tiers en matière de financement.
  • Coopératives de travail associé.

2) Sociétés coopératives de deuxième degré: Elles sont appelées «coopératives de coopératives», elles doivent être constituées avec au moins deux associés qui doivent appartenir à des coopératives de premier degré.

Quelles lois régissent la formation d'une coopérative?

Actuellement, les coopératives sont régies par différentes lois coopératives autonomes. En Espagne, la loi qui régit la formation et le fonctionnement d'une société coopérative est la loi d'État 27/1999 du 16 juillet sur les coopératives, qui établit que les sociétés coopératives qui exercent leur activité coopérative sur le territoire de plusieurs communautés autonomes ou qui portent de leur activité coopérative principalement dans les villes de Ceuta et Melilla.

Quel devrait être le domicile d'une société coopérative?

Les sociétés coopératives doivent avoir leur siège social sur le territoire de l'État espagnol et dans le cadre de la société, de préférence à l'endroit où elles exercent des activités avec les partenaires qui la composent ou centralisent leur gestion administrative et leur gestion commerciale.

A %d blogueurs comme ceci: